Millepertuis

Publié le par Seleniah



Millepertuis


(Hypericum perforatum)


Milpatt ; Milpotieu ; Herbe de maint pertuis ; Milpirpi ; Arrosoir ; Mertibuss ; Murzon ; H. à cent
trous, àmille trous ; H. percée ; Trucheran jaune ; Trèscalan ; H. des trois galants ; H. à la brûlure ,
aux piqûres ; Jaulnette ; Jehennette ; Herbe de Saint-Éloi ; Fleur du tonnerre ; Fagot béni ; Sainte-Catherine ; Chasse-diable ; Herbe à la faux (quand cette herbe se trouve dans les prés, elle abîme la faux des faucheurs).

Genre : Masculin
Planète : Soleil
Élément : Feu
Divinité : Balder ou Baldr : l'Apollon de la mythologie scandinave, fils d'Odin et de Frigg, le plus
beau de tous les dieux.

Pouvoirs : Exorcisme, divination.
Balder habitait un palais magnifique, où il était assailli de rêves terribles qui annonçaient sa mort. Sa mère, Frigg, voulant conjurer le danger, fit prêter à tous les êtres animés et inanimés le serment de ne jamais nuire à Balder. Cependant elle oublia une plante : le Millepertuis. Loki, le dieu du mal, va alors trouver Hoder, dieu aveugle de la guerre et de la destruction, et arme son bras d'un rameau de Millepertuis. Balder, frappé par Hoder, tombe mort.

Utilisation rituelle :

On cueillait des branches de Millepertuis, avec des graines, le jour de la Saint-Jean et, le soir, on les faisait passer trois fois à travers les flammes du feu rituel en disant chaque fois : Sen Jan la granol
Puis, on faisait avec ces branches des croix que l'on attachait aux portes des maisons, des étables, pour les préserver de tout maléfice (Languedoc).
En Dordogne, même cérémonie; les bouquets, gardés précieusement, étaient jetés au feu de la Saint-Jean de l'année suivante.
L'un des nombreux noms vernaculaires du Millepertuis est arrosoir. Une touffe de cette plante mise extérieurement, pendant la nuit, Il la fenêtre d'une fille, indique que des garçons l'ont suprise accroupie, en train d'arroser les plantes en plein air, ce qui est incompatible avec la dignité d'une
demoiselle bien élevée.

Utilisation magique :

Le Millepertuis est le prestigieux et terrible Fuga daemonum du Moyen Age : l'herbe qui mettait en fuite des légions de Satan et obligeait les sorcières à avouer leur pacte maudit. D'innombrables rituels de Millepertuis sont décrits pour guérir les possédés, pour exorciser les maisons, les étables,
les champs.
On mettait quelques feuilles de cette plante dans la bouche des sorcières soumises à la question : elles ne tardaient pas à « cracher » leurs turpitudes...
La particularité du Millepertuis (la feuille est constellée de minuscules glandes huileuses, translucides ; lorsqu'on la regarde par transparence, on a l'impression d'une écumoire percée de mille
trous) a étéexploitée par les oracles depuis les temps les plus reculés : les « trous »disent si les récoltes seront bonnes ou mauvaises ; si une épidémie va s'étendre ou régresser; si les armées vont connaître la victoire ou la défaite, etc. Les femmes consultaient les feuilles de Millepertuis pour savoir si leur mari était fidèle ; les jeunes filles pour savoir quand elles se marieraient, qui serait leur époux, combien elles auraient d'enfants.

Une femme avait pendant toute sa vie mis de l'eau dans le lait qu'elle vendait. Après sa mort, elle
revint toutes les nuits et on l'entendait tripoter dans la laiterie où elle essayait en vain de séparer l'eau
du lait. Ses enfants, effrayés, allèrent consulter le sorcier qui leur dit de traire les vaches en leur
frottant le pis avec du suc de Millepertuis. Ce qui fut fait, et la morte ne revint plus (Cornouailles).

Article tiré de encyclopédie de Scott Cunningham

Publié dans Le jardin Magique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Shana 08/10/2019 15:53

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. N"hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo). A bientôt.

AlsaGarden 26/01/2011 18:23


Bonjour, si vous êtes interressez par les plantes, je vous invite à venir découvrir le site de vente en ligne www.alsagarden.com vous y trouverez plus de 300 espèces et variétés rares, atypiques,
anciennes, médicinales et magiques. A bientôt.


patrick 22/11/2010 06:32


je ne savais pas le coté vraiement hesotérique de millperthui , je connnais la plante dans le domaine purement thérapique . Votre article est tré interresant , je vous donne l'adresse de mon
deuxiemme site consacré à la nathuropathie , si cele vous dis d'y faire un petit tour , http://elebore.kazeo.com amicalement patrick