Hysope

Publié le par Seleniah

Hysope



(Hyssopus officinalis)
Ozëpou ; Isope ; Edzop' ; Lisop ; Lizobier ; Izabott ; Lizô ; Ijoupa ; Ouipe ; Mariarmo ; Madjermé.

Genre : Masculin
Planète : Jupiter
Élément : Feu
Pouvoirs : Purification, protection.

Utilisation rituelle :

Son nom vient de l'hébreu ésob ; la plante servait chez les anciens Hébreux dans les ablutions des
rites de purification. Ce serait là l'origine de ce passage de la liturgie catholique : Asperges me,
Domine, hysopo et mundabor...

Sous le nom d’hysope, on désigne des herbes aromatiques. Elles étaient mises en bouquet pour servir
à l’aspersion lors des rites sacrés de purification.
elle peut entrer dans la composition de l'eau lustrale.

* Lors des rites de la Pâque et de la sortie d’Egypte. (Exode 12,22.)

* Lors de la purification des lépreux. (Lévitique 14,2-8

* Pour la purification des personnes en contact avec des cadavres. (Nombres 19,18



L’évangéliste Jean met en rapport la mort de Jésus et les rites de pardon et de purification:

« Il y avait là une cruche remplie de vinaigre, on fixa une éponge imbibée de ce vinaigre au bout d'une branche d'hysope et on l'approcha de sa bouche. Dès qu'il eut pris le vinaigre, Jésus dit: «Tout est achevé» et inclinant la tête il remit l'esprit ».

Jean 19, 29

Prière

Seigneur,
tu aimes la vérité dans les ténèbres ;
dans ma nuit,
tu me fais connaître la sagesse.
Ote mon péché avec l'hysope
et je serai pur;
lave-moi,
et je serai plus blanc que la neige.
Fais que j'entende
l'allégresse et la joie,
et qu'ils dansent,
les os que tu as broyés.

Psaume 50


Il existait différentes variétés d'hysope. Les sages veillaient à ce que seule la vraie hysope, ou marjolaine soit utilisée. Pour la purification des lépreux on utilisait conjointement hysope et cèdre.
Un même nom hébreu recouvre différentes variétés: outre la marjolaine, elle pouvait aussi désigner la sarriette rose, la lavande (ou hysope bleue); la sarriette à épis appelée aussi hysope sauvage; la germandrée. La sarriette à feuille de thym pouvait être utilisée pour fabriquer une boisson rafraîchissante.



Utilisation magique :

La très ancienne tradition biblique ne s'est guère modifiée : l'Hysope est toujours l'herbe le plus
couramment utilisée dans les rituels de purification. Mise en sachets, on l'ajoute à l'eau du bain;
infusée, on en asperge les objets ou les personnes que l'on désire purifier.
Suspendue dans la maison, la plante tient à distance les influences négatives.

Un peu d'histoire

Son nom vient du grec "azob" (herbe sainte), elle est souvent citée dans la Bible et bien connue des arabes et des grecs, elle était souvent appréciée pour ses vertus médicinales. Elle est aussi l'une des plus importantes parmi les 130 plantes qui parfument la célèbre Chartreuse.
Les jardiniers l'apprécient parce qu'elle protège les jardins de la piéride du chou en attirant les papillons sur ses fleurs.

Propriétés médicinales

L'hysope facilite et modifie l'expectoration, elle est antiseptique et lutte efficacement contre la toux. On l'utilise donc en infusion dans les cas d'asthme, de bronchite et autres affections pulmonaires. L'infusion de fleurs d'hysope sert de base à un sirop contre la toux.
Attention: l'huile essentielle d'hysope est toxique et fortement epileptisante comme l'absinthe.




On utilise les feuilles pour parfumer des beurres composés, des fromages frais, des sauces, soupes et ragouts et les fleurs dans les salades de l'été.

Publié dans Le jardin Magique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

robert essoh 08/08/2015 05:46

Merci de bien vouloir me renseigner sur comment avoir l'hysope.