Le Liseron

Publié le par Seleniah



Liseron

(Convolvulus arvensis et C. sepium)
Varvèle ; Voluble ; Riboulo ; Rouvion ; Vignolé ; Vitréole ; Véyette ; Vrillée ; Liorne ; Liaou ;
Litrelle ; Ligneul ; Lisse ; Lison ; Lach'ron ; Couriasse ; Traînasse ; Rampioule ; Campanettes ;
Herbe aux cloches ou aux sonnettes ; Yeux rampants ; Vaucielle ; Capsulé ; Lis des champs ;
Baromètre des gueux ; Boyaux du diable ; Crémette.
Genre : Masculin
Planète : Saturne
Élément : Eau

Pouvoirs : Rêves prémonitoires, voyage astral.

Utilisation magique :
Des graines de Liseron mêlées au duvet de votre oreiller joueront un double rôle pendant votre sommeil : leurs effluves ne laiseront pas passer les cauchemars (manifestation des forces négatives ; résurgence de peurs et d'angoisses archaïques; expression gemi-consciente de conflits intérieurs générateurs d'inhibitions et de blocages) ; elles faciliteront au contraire le passage à la conscience des rêves de bonheur, d'évolution (manifestation des forces positives; images, souvent magnifiques, qui sont l'expression de la partie divine de l'être humain). Ces rêves positifs sont fortement chargés en énergies bénéfiques, même pour un sujet qui n'en comprend pas le sens caché. Mais leurs effets sur le psychisme sont beaucoup plus intenses et beaucoup plus immédiats quand le rêveur sait décoder le message symbolique que véhiculent de tels têves. Les principes actifs de la graine de Liseron
facilitent ce décodage.
Expérimentez d'abord avec les graines seules. Il faut deux ou trois poignées par oreiller, que vous taperez ensuite dans tous les sens pour bien répartir les graines parmi le duvet. Retournez l'oreiller chaque soir et redonnez quelques tapes. Notez vos rêves au réveil. Certains sujets auront des rêves d'une extraordinaire richesse dès les premières nuits, d'autres, plus tendus ou plus inhibés, n'obtiendront pas tout de suite le résultat escompté. Ceux-là peuvent s'aider en prenant, avant de se coucher, une infusion de feuilles de Liseron. Après quoi ils dormiront sur l'oreiller traité, comme il est dit plus haut. De toute façon, il faut persévérer pendant plusieurs semaines. Ce sera le cas, par exemple, pour les personnes « qui ne rêvent jamais ». Ce qui est faux, bien entendu. Tout le monde
rêve, même plusieurs fois par nuit. Simplement certains s'en souviennent et d'autres pas.
La racine de Liseron (les «boyaux du diable» et la hantise des jardiniers : ces interminables nouilles blanches qui, dit-on, cheminent sous terre sur plusieurs kilomètres...) peut être brûlée sur des réchauds pour les voyages hors du corps physique.

source: encyclopédie de Scott cunningham

Publié dans Le jardin Magique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article